Communisme dans le monde : même pas mort !

Publié le par Jihad WACHILL

La crise économique et financière met plus que jamais d’actualité dans le monde les idées de Karl Marx.

 
Dès avant même cette crise du système capitaliste, dans un certain nombre de pays, des mouvements communistes ou proches redressent la tête voire obtiennent des victoires historiques.


En Europe, Chypre élit un président communiste et les partis communistes de Grèce et du Portugal reprennent du poil de la bête (8-9% des voix et un fort impact en terme de capacité de mobilisation, comme le montrent les manifestations organisées par le KKE en Grèce). En république tchèque, malgré l’interdiction de son organisation de jeunesse, le Parti communiste de Bohème-Moravie reste aux alentours des 15%. En Italie, la tentative de décommunisation des deux partis communistes est mise en échec et leur réunification est à l’ordre du jour. En Espagne, la victoire du candidat du PCE à la direction de la " Gauche unie " met un coup d’arrêt au délitement idéologique de cette structure. Par ailleurs, d’autres partis progressistes sur des positions intéressantes progressent fortement, comme le SP (gauche radicale) des Pays-Bas (16,6% en 2006 contre 6,3% en 2003), principal animateur de la campagne victorieuse du NON au référendum sur le "Traité constitutionnel européen", ou encore "Die Linke" en Allemagne (8,7% en 2005).

En Amérique latine, les forces progressistes vont de victoire en victoire au niveau électoral, que ce soit au Paraguay, au Nicaragua, en Bolivie, en Equateur, au Venezuela, ou encore au Salvador (dans ce dernier pays, une confirmation est attendue en faveur des anciens guérilleros du FMLN en mars pour l’élection présidentielle). Il est à prévoir une progression des communistes au Chili lors des prochaines élections présidentielles et législatives. Et en Uruguay, un coup de barre à gauche semble se dessiner en prévision des prochaines élections présidentielles et législatives au sein de la coalition progressiste au pouvoir.

En Asie, l’année 2008 voit l’arrivée au pouvoir au Népal d’un gouvernement de coalition entre deux partis communistes (avec à sa tête le dirigeant des anciens guérilleros du PCN-M), après avoir fait au préalable abolir la monarchie et instaurer la République par une Assemblée constituante. En Inde, les communistes tiennent la dragée haute au parti au pouvoir, le Congrès, et sont majoritaire dans les Etats du Bengale-Occidental, du Kerala et du Tripura. Au Japon, le PCJ connaît un frémissement électoral en 2007 à 7,5% (+0,2) et un regain certain d’intérêt dans la jeunesse nipponne.

En Afrique, les communistes d’Afrique du Sud participent au sein de l’ANC (le parti emblématique de la lutte contre l'apartheid) à la nouvelle majorité qui a renversé Thabo MBEKI afin de rendre à ce parti ses valeurs de justice sociale.

 

Ce tour d’horizon non-exhaustif montre à quel point les idées marxistes sont loin d’avoir disparu dans le monde.

Article paru dans l'Aube nouvelle, journal communiste amiénois

Publié dans International

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article